+33 (0) 6 33 83 80 43
info @ alpe-therapie-breve.fr

Méthode ALPÉ

Accompagnement à la Libération des Perturbations Émotionnelles

VIVRE SEREINEMENT AVEC SES ÉMOTIONS

A.L.P.É. est une thérapie brève, simple, naturelle et très efficace pour vivre sereinement avec ses émotions. Elle permet de se libérer des difficultés émotionnelles et comportementales : stress, « mal être » au quotidien, peurs, phobies, angoisses, irritabilité, violence, inhibitions, blocages, états dépressifs…

Les principes :

Nous pouvons observer que lorsque nous vivons une peur, la perturbation est vécue simultanément à trois niveaux différents :

  • Emotionnel : ce ressenti peut prendre différentes formes : colère, inhibition, sidération, affolement, angoisse, panique… C’est souvent cet aspect qui capte notre attention.
  • Mental : le mental s’active pour tenter de trouver une solution, pour apaiser ou se distraire le désagrément ressenti.
  • Physique : le corps manifeste diverses sensations désagréables : la respiration s’accélère, le cœur bat plus fort et plus vite, le ventre se noue, des tensions affectent différentes parties du corps…

Lorsque l’attention se porte de façon exclusive sur les ressentis physiques, kinesthésiques :

  • Dans un premier temps, l’aspect émotionnel de la perturbation disparaît.
  • Dans un second temps, les sensations évoluent, se transforment d’elles-mêmes, quelque chose est vécue/revécu dans le corps.
  • Puis un relâchement s’impose dans tout le corps.

Après l’apparition de ce relâchement physique, si nous reconsidérons ou retrouvons la situation qui nous avait mis en perturbation, nous constatons qu’elle ne produit plus de réactions. Nous constaterons à l’avenir que des situations identiques ne produirons plus de perturbations.

Bien que très simple, cette attitude face à la peur est très inhabituelle. Aussi pour la plupart d’entre nous, il est nécessaire d’être accompagné pour en comprendre toutes les nuances et acquérir une autonomie durable dans la capacité à se libérer des perturbations émotionnelles.

La compréhension :

Nous sommes tous dotés d’une capacité naturelle à réguler les émotions.
Lorsque nous vivons une situation éprouvante émotionnellement, (début de noyade, panique lors du passage d’un pont…), juste après nous pouvons être encore très affecté, mais après un certain temps (de quelques minutes à 3 mois maximum) l’aspect traumatique de l’expérience vécue disparaît. Nous pouvons nous surprendre à nager avec insouciance et randonner en montagne avec bonheur.

Dans certains cas, cette régulation naturelle de l’émotion ne se fait pas. Le souvenir de l’événement reste perturbant, souffrant, parfois même, la fréquence et l’intensité de la gêne augmente.
Cet événement vécu était lui-même relié à la mémoire sensorielle d’un autre événement antérieure dont l’émotion n’a pas pu être régulé.

Le point commun entre ces différents évènements, à l’origine des perturbations récurrentes, c’est qu’ils comportent une phase durant laquelle il y a eu perte de conscience.
Cette perte de conscience a été mémorisée comme une mort, alors qu’en réalité, cette perte de conscience a été suivi d’un retour à la normale.

Dans la phase où les sensations évoluent, la mémoire sensorielle d’un événement traumatique est revécue dans le corps sans cette coupure. Une fois revisitée, la mémoire erronée est actualisée et elle ne produit plus de résonances indésirables par la suite.
Ce revécu est de courte durée et son intensité est facilement assumable.

Séances en cabinet
ou à distance

Les principales difficultés émotionnelles que vous pouvez désactiver à l'aide d'Alpé

Quand nous parlons de perturbations, de difficultés émotionnelles, il s’agit de situations dans lesquelles nous perdons tout ou partie de nos capacités habituelles, sans rapport réel avec la réalité rencontrée : Peurs, phobies, angoisse, panique, blocage, inhibition, irritabilité, colère, violence, états de déprime, burn out, stress, mal être au quotidien…

Relations - ALPE
  • Blocage, inhibition
  • Irritabilité, colère, violence
  • difficulté à accueillir les remarques, susceptibilité
  • difficulté à communiquer
  • peur du conflit, de la violence
  • mal à l’aise pour se présenter
  • lors de séparation, de deuil
Famille - ALPE
  • difficultés de communication
  • peur de l’autre
  • se sentir coupable, incompétent, jaloux, rejeté, dévalorisé, humilié, exaspéré, rancunier
  • mal vivre l’intimité
Peur des autres - ALPE
  • De la foule, de sortir de chez soi, d’aller dans une grande surface
  • Entretien en tête à tête
  • Face à un jury, en représentation
  • Faire des rencontres
  • Mal à l’aise face à un inconnu
  • Mal à l’aise face à l’autorité (police, administration, contrôle sécurité…)
  • Timidité
Peur au Travail - ALPE
  • Prise de parole en réunion, en public
  • Blocage, inhibition face à la hiérarchie
  • Difficulté en situation de négociation
  • Mal à l’aise au tel
  • Mal à l’aise avec certains collègues
  • Mal à l’aise avec la technologie
  • Départ à la retraite
Handicap dans les études - ALPE
  • Phobie scolaire
  • A l’oral
  • Passer un examen
  • Face à un jury, un examinateur, face à la feuille blanche…

Vous pouvez vous libérer de toutes les émotions indésirables

  • Peur d’en manquer, peur d’en perdre
  • Peur de se faire payer
  • De demander une augmentation justifiée
  • Mal à l’aise avec le banquier
  • Peur d’être à découvert
  • D’être en retard, de rater le train
  • Ne pas pouvoir arriver à l’heure
  • Mal à l’aise à l’approche d’une échéance
  • Mal à l’aise dans un embouteillage, un file d’attente…
  • Procrastination, toujours remettre à plus tard…
  • De mourir soi-même
  • De la mort des proches, des autres
  • Deuils longs et difficiles
  • de certains aliments, certaines odeurs, de certaines visions…
  • de certains films, œuvres d’art…
  • En voiture, en train, dans le métro, en bateau, en avion…
  • Dans les tunnels
  • Dans les virages, sur les ponts, au bord de précipices
  • Irritabilité dans les embouteillages
  • Peur de la vitesse
  • Araignées
  • Punaises
  • Guêpes
  • Insectes rampants
  • Chiens
  • Chats
  • Souris
  • Vers
  • Serpents…
  • De l’eau
  • Du vide
  • Du noir
  • De perdre le contrôle de soi
  • Le vertige
  • Perte de moyens dans certaines phases de jeux, parfois décisives
  • Irritabilité, colère, violence
  • Peur de perdre, peur de gagner
  • De la maladie
  • Du dentiste, du médecin
  • Prise de sang
  • Passer un IRM, une radio
  • Entrer dans une clinique ou un hôpital…
  • Annonce d’un diagnostic (conflit de diagnostic)
  • D’être en retard, de rater le train
  • Ne pas pouvoir arriver à l’heure
  • Mal à l’aise à l’approche d’une échéance
  • Mal à l’aise dans un embouteillage, un file d’attente…
  • Procrastination, toujours remettre à plus tard…
  • Ascenseur
  • Grottes
  • Salle d’embarquement
  • Métro, train, avion
  • De vomir
  • Du vomi
  • Du sang
  • Des choses sales
  • D’être contaminé…

Présentation de MICHEL GABORIT

« Nos perturbations émotionnelles bien souvent à l’origine des difficultés rencontrées »

C’est dans le contexte du sport de compétition au niveau national en tennis de table, que je me suis intéressé aux techniques de recentrage et de gestion du stress. Cette approche globale de l’individu a amené des résultats très concrets, en termes de stabilité nerveuse et émotionnelle et bien sûr de résultats. Lorsque je suis entré dans la vie active, j’ai tenu à intégrer ces valeurs dans ma vie professionnelle. A 25 ans, cela m’a amené à créer la Société SOMA qui serait avant tout un espace d’épanouissement pour les personnes qui allaient y travailler. Le concept était simple : « le repos est la base de l’activité ». Des temps de ressourcement étaient intégrés au temps de travail. Les résultats étaient évidents au niveau des relations, de la créativité et du bien-être dans l’entreprise. Dans cette expérience d’une quinzaine d’année, je me suis rendu compte que d’autres paramètres influençaient notre équilibre.
Pour poursuivre mes recherches, je me suis consacré directement à la relation d’aide en m’intéressant à tout ce qui pouvait altérer cet équilibre. Au travers de ces recherches, il m’était devenu évident que nos difficultés émotionnelles étaient très souvent à la base des difficultés rencontrées.

C’est dans ce contexte qu’en 2007, j’ai rencontré Didier Godeau et Luc Nicon, alors qu’ils commençaient à communiquer sur leur découverte permettant de libérer les perturbations émotionnelles dans le cadre de l’association TIPI. Je me suis empressé d’expérimenter par moi-même. Alors que j’étais connu comme quelqu’un de paisible et équilibré, j’ai pris conscience qu’en réalité, j’étais très souvent aux prises avec des peurs que j’avais appris à gérer de façon plutôt satisfaisante. J’ai reconnu en cette capacité naturelle une réponse simple et directe pour me libérer de mes propres perturbations émotionnelles et accompagner les personnes à se libérer de leurs peurs et de toutes leurs conséquences. Cela fait 10 ans, que j’œuvre à plein temps dans ce travail de libération des perturbations émotionnelles au niveau de la recherche, de la formation et de l’information, d’abord au sein du collectif TIPI, puis à travers ALPÉ. C’est ma façon de contribuer à une plus grande autonomie, à une plus grande responsabilité des individus dans leur capacité à bien vivre.